Mode d’emploi d’AgroMetInfo

Les indicateurs

AgoMetInfo met à disposition des indicateurs agroclimatiques et des indicateurs de suivi de culture du blé et du maïs par le modèle STICS en temps réel sous forme de cartes et de graphiques. Ils sont calculés à partir des variables climatiques issues de la réanalyse SAFRAN produite chaque jour par Météo-France. SAFRAN compte $$$ mailles de 8*8km de résolution sur le territoire. Toutefois, AgroMetInfo n'utilise que les mailles dont l’altitude moyenne est inférieure à 800 mètres ($$$ au total).

Compte tenu du fait que la journée climatologique peut s’achever à J+1, du temps de calcul et de traitement, les indicateurs fournis en temps réel ne correspondent en fait que la situation à J+3. La mise à jour des indicateurs agroclimatiques est effective à partir 11h00 et à partir de 16h00 pour les indicateurs de suivi des cultures.

Les différents indicateurs sont calculés pour l’année en cours mais également pour les 30 dernières années afin de caractériser des évolutions et des anomalies (différence entre l’année en cours et le passé).

Indicateurs agroclimatiques

Les indicateurs agroclimatiques reposent uniquement sur des variables climatiques, uniques ou couplées, calculées sur différentes périodes de l’année. Au total, 24 indicateurs sont proposés pour permettre de caractériser la situation thermique et hydrique du moment. La liste et la définition de ces indicateurs est disponible dans la page Indicateurs.

Indicateurs de suivi de culture

Les indicateurs de suivi de culture permettent d’appréhender la situation climatique en cours de saison de production de la culture du blé et du maïs. Pour ce faire, AgroMetInfo s’appuie sur le modèle agronomique de culture STICS. L’objectif est de simuler la croissance du blé et du maïs du semis de l’année en cours jusqu’à la récolte. Les indicateurs proposés sont de plusieurs ordres : phénologiques (dates des phases de développement telles que la floraison, la maturité et la récolte) et de production (poids de 1000 grains, rendement climatique) et de consommation en eau (irrigation totale pour le maïs). Si la récolte n’a pas encore eu lieu, il est nécessaire d’extrapoler le climat jusqu’à cette échéance. La méthode utilisée dans AgroMetInfo consiste alors à terminer l’année en cours à partir de chacune des 30 dernières années sur le calendrier des jours restant :

On obtient donc des séries de 30 résultats par année et indicateur. Plutôt que présenter leur valeur moyenne, AgroMetInfo les représentent à travers la valeur médiane (une année sur deux) ainsi que les 10ème et 90ème percentiles (1 et 9 années sur dix). Plus on se rapproche de la date de récolte, plus ces 3 valeurs vont alors se rapprocher. À la date du semis, les résultats représentent la variabilité historique des indicateurs.

Le modèle STICS utilisé pour calculer les indicateurs de suivi de culture repose sur un protocole de simulation qui contient les paramètres d’entrée du modèle (sols, variétés, itinéraires techniques, règles de décision…). Dans AgroMetInfo, l’objectif n’est pas de réaliser un suivi des conditions de culture au plus près de la parcelle, mais plutôt d’analyser la réponse de la variabilité du climat (dans le temps et dans l’espace) sur les cultures. De fait, le protocole utilisé dans AgroMetInfo décrit une agriculture simplifiée et standardisée dans le sens où seul le climat peut varier alors que les autres paramètres d’entrée sont fixes ou varient peu quelque soit la région (un découpage de la France en deux régions (Nord et Sud) a été opéré afin d’être cohérent en terme de variété et/ou de date de semis).

Le sol est unique pour tous les sites : il s’agit d’un sol « médian » de 155 mm de réserve utile (RU) et 80 cm de profondeur avec les caractéristiques suivantes :

HorizonÉpaisseurHCCfHminfDAInfiltrabilité
110229,21,4512,4
220249,21,452,9
33024101,512,5
42020101,512,5

Le tableau ci-après résume les principaux paramètres de la modélisation :

CultureRégionSemisVariétéDensité (pl/m²)InitialisationFertilisation (kg N/ha)Irrigation (% besoins)
dateEau (% RU)Azote (Kg N/ha)Azote répartition
blé tendreNord6 octobreSoissons30002/108050Gradient décroissant200 (50-100-50)0
Sud21 octobreSoissons30002/108050Gradient décroissant200 (50-100-50)0
maïs irriguéNord19 avrilcherif1001/0410040Répartition équilibrée100 (semis)80
Sud19 avrilvolga1001/0410040Répartition équilibrée100 (semis80

Pour plus d’informations concernant le protocole de simulation, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire.

Cartes et graphiques

L’accès aux différentes cartes et graphiques s’effectue en cliquant sur « Carte interactive ».

L’accès aux différents indicateurs s’effectue en sélectionnant l’icône associé à la famille d’indicateurs.

Pour chaque indicateur, un menu est proposé afin de choisir une représentation cartographique :

  • par année (parmi les 30 dernières) ;
  • par anomalie annuelle (différence entre l’année en cours et une année historique au choix) ;
  • ou encore au travers de l’anomalie moyenne (différence entre l’année en cours et la moyenne des 30 dernières années).

Dans l’exemple ci-dessus, l’utilisateur souhaite représenter l’état du cumul de pluie depuis le 1er janvier de l’année en cours. Une fois la sélection opérée, la carte s’affiche après quelques secondes.

La légende contient l’intitulé de l’indicateur, la date de la situation agroclimatique représentée ainsi que l’échelle. Cette dernière est calculée automatiquement à partir des extrêma des valeurs des 30 dernières années et est donc commune à toutes les cartes annuelles de l’indicateur. De cette façon, toutes les cartes de l’indicateur sont facilement comparables. L’échelle est graduée en 11 classes.

Sur le bas à droite de la figure, les outils classiques de zoom avant et arrière ainsi que d’affichage en mode plein écran sont présent. Il est également possible de se déplacer sur la carte. L’icône représentant un appareil photo et situé en dessous du mode plein écran permet de sauvegarder l’image au format PNG.

Pour représenter l’anomalie annuelle, il suffit de sélectionner l’année avec laquelle on souhaite comparer l’année en cours. Le résultat représente la différence entre l’année en cours et l’année donnée. Ainsi, des valeurs :

  • positives caractérisent une situation excédentaire de l’année en cours ;
  • négatives traduisent un état déficitaire.

Il en est de même pour l’anomalie moyenne qui représente la différence entre la situation de l’année en cours et la moyenne des 30 années passées.

Graphiques des indicateurs agroclimatiques

Le déplacement de la souris sur les cartes permet d’afficher le numéro de la maille et la valeur de l’indicateur.

Sur les cartes de l’année en cours (uniquement), il est possible de représenter sous forme de graphique l’évolution historique de l’indicateur d’un pixel en cliquant dessus. L’évolution annuelle de l’indicateur et son positionnement par rapport aux années passées apparaît. Dans le cas d’indicateurs agroclimatiques de type cumulatif, le graphique représente une courbe et d’une surface. La courbe s’incrémente chaque jour et représente l’état de l’indicateur depuis le début de la période de calcul. La surface caractérise l’intervalle entre les 10èmes et 90èmes percentiles (représentant les valeurs de l’indicateur 1 année sur 10 et 9 années sur 10.

Dans le cas d’indicateurs agroclimatiques de type événementiel (par exemple nombre de jours avec un paramètre inférieur ou supérieur à un seuil), le graphique est représenté par un diagramme à bâtons. La dernière barre représente l’année en cours et les 30 premières les années passées. La bande colorée représente toujours l’intervalle entre les 10èmes et 90èmes percentiles.

Tout comme les cartes, les graphiques peuvent être téléchargés en cliquant en haut à droite du graphique. Plusieurs formats (PNG, JPG, PDF et SVG) sont proposés.

Carte des indicateurs de suivi de culture

La page d’accueil des cartes permet d’accéder directement aux indicateurs de suivi de culture à partir du modèle STICS. Pour l’instant, seules les cultures de blé tendre et de maïs sont simulées.

Pour le blé, les indicateurs sont :

  • la date de floraison ;
  • la date de maturité ;
  • la date de récolte ;
  • le poids de 1000 grains ;
  • le rendement dit « climatique » (car uniquement dépendant des facteurs climatiques).

Pour le maïs, il s’agit de :

  • la date de floraison ;
  • la date de récolte ;
  • le poids de 1000 grains ;
  • l’irrigation totale nécessaire jusqu’à la récolte (avec comme règle d’irriguer dès que la disponibilité en eau est inférieure à 80% des besoins) ;
  • le rendement « climatique ».

Le choix des cartes à représenter reprend le même schéma que pour les indicateurs agroclimatiques avec une sélection par année, par anomalie annuelle et par anomalie moyenne.

La visualisation des résultats de l’année en cours est proposée à travers la médiane, les 10èmes et 90èmes percentiles. Plus la date est proche de celle de la récolte, plus ces trois valeurs convergent.

Les cartes de suivi de culture, tout comme pour les indicateurs agroclimatiques, peuvent être téléchargées au format PNG.

Graphiques des indicateurs de suivi de culture

En cliquant sur un pixel dans la carte de la situation de l’année actuelle, on accède au graphique présentant l’évolution lors des 30 années passées ainsi que des estimations pour l’exercice en cours de l’indicateur au travers des 10èmes, 50èmes et 90èmes percentiles. Ces graphiques sont également téléchargeables en différents formats.